• Maison de la Ruralité

    Esquisse de mars 2017 (travaux prévu à l'automne 2018)

     

    Maison de la Ruralité

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vue depuis la place (le Bar à Thym se situe derrière)

     

     

      La Maison de la Ruralité :

    Le projet est né de la volonté de répondre à de nombreux besoins tels que l’animation culturelle, le développement touristique et associatif, le développement économique.

    Il s'agit de créer une nouvelle infrastructure centralisée et polyvalente constituée :

    - d'un espace économique : véritable outil de développement des projets et initiatives économiques, cette espace comprendra un open space numérique, un local de réunion, un bureau partagé, une kitchenette et surtout d'une équipe au service des acteurs économiques du territoire ! L'espace économique sera géré et animé en collaboration avec l'ADL.

    - d'un office du tourisme : accueil touristique professionnalisé, véritable vitrine promotionnelle du territoire 

    - d'une salle culturelle : vaste salle polyvalente légèrement équipée en son et lumière ;

    - du Bar à Thym, l'actuelle salle de village équipée d'un bar et d'une cuisine pour collectivité.

    Avec la mise à disposition de ressources humaines pour l'accueil et la coordination, la maison de la ruralité doit permettre le déploiement de tous les projets économiques, touristiques et culturels initiés par les porteurs locaux qu'ils soient indépendant, associatifs, ou citoyens.

    Maison de la Ruralité

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vue depuis l'administration communale (le Bar à Thym est représenté à droite en blanc)

     

    Le projet

    Le projet est prévu au cœur du village de Vaux-sur-Sûre, en face de l’Administration communale. Il viendra combler l'espace situé entre la salle « Le Bar à Thym »  et l’école communale. Il complétera les services tels que la Poste, la crêche, les quelques commerces ou le Fer bien pour constituer une véritable place au centrale à l'échelle du village mais aussi de la commune.

    Le bâtiment, d’architecture contemporaine, profitera de sa situation privilégiée en bordure de la nationale, en plein cœur du village, pour proposer un point de repère avec une large surface vitrée, orientée pour l’accueil des visiteurs de la commune.

    Le projet vise également à restructurer l’espace public environnant en fermant la place et en proposant un espace couvert permettant le déroulement de manifestations comme le marché de Noël ou les de marchés du terroir.

     

    Fonction touristique :

    Intégré au rez-de-chaussée avec une large visibilité sur la nationale, l’espace touristique comprend un local d’accueil des touristes combiné à une vitrine des caractéristiques touristiques de la commune (espace muséal de l’histoire locale), consultable de l’extérieur, même en dehors des heures d’ouverture. L’infrastructure sera complétée d’un panneau numérique d’affichage informatif. Le local d’accueil est complété d’un bureau et d’une réserve. Un local est également prévu pour les stockages et l’entretien de vélos de location, projet également initié dans le cadre du PCDR.

    Différentes initiatives sont envisagées dans cet espace touristique :

    • La professionnalisation de l’animation touristique par la mise à disposition d'un agent communal dans le but d'améliorer l'information au touriste à Vaux-sur-Sûre en complément au plein-temps déjà présent au Syndicat d’initiative de Sibret et de créer des liens avec les différents acteurs touristiques du territoire.
    • La vente de produits locaux ou information renvoyant les touristes vers les producteurs et valorisant les hommes et les femmes qui se cachent derrière les produits.
    • La réservation de « paniers pique-nique » + livraison en cours de promenade ou la mise à disposition de « paniers week-end » pour les gîtes.
    • Le parrainage des sentiers (passage régulier, balisage, nettoyage, réparation, coordination…).
    • La valorisation et l’entretien du petit patrimoine.
    • Le développement de l’image de marque « Commune vélo ».

     

    Fonction culturelle :

    Également intégrée au rez-de-chaussée, la fonction culturelle propose une salle supplémentaire mise à disposition des acteurs culturels (conférences, activités de l’Académie de musique, harmonie, Explorateurs,…). Une attention particulière est donnée pour faciliter l'organisation d'expositions temporaires ou permanentes. Ce local pourra également convenir pour le déroulement de réunions ponctuelles ou pour des manifestations plus importantes dans le « Bar à Thym ». A ce titre, la partie ouest du bar à Thym sera également réaménagée afin d’améliorer la circulation vers le nouveau bâtiment et de restructurer la cuisine et le sanitaire actuellement peu pratiques.

     

    Différentes initiatives sont envisagées dans cet espace culturel :

    • La création d’une « Commission loisirs et culture » qui aurait pour objectif :
      • le développement de synergies entre les différents acteurs du monde associatif ;
      • le développement de l’animation inter-villages (jeunesse) ;
      • l’optimalisation des infrastructures de la Commission loisirs et culture et des maisons de villages ;
      • l’organisation d’une journée d’accueil des nouveaux habitants ;
      • la création d’un SEL ;
      • la valorisation de l’histoire des villages et transmission du savoir des aînés ;
      • la création d’une confrérie gastronomique ;
      • le marché ou foire artisanale (+ cumulé avec un « apéro communal »), en collaboration avec les artisans locaux, intéressés par la création de dégustation de produits du terroir ;
      • le développement d’activités environnementales comme le développement de projets pédagogiques et touristiques autour des étangs de la Stange ou l’implication du « Cercle horticole » pour différents projets de sensibilisation.
    • L’accueil de l’Agence de Développement Local commune aux communes de Vaux-sur-Sûre, Léglise, Martelange et Fauvillers (agrément reçu me 4/7/2014).
    • L’espace culturel restera de gestion communale afin de permettre une mise à disposition facilitée des espaces pour certaines manifestations.

     

    Fonction économique :

    Disposé de manière indépendante au premier étage, l’espace est prévu pour la mise en place d’une zone de coworking. Il s’agit d’une infrastructure intégrée, encourageant le développement d’activités économiques dans le secteur immatériel susceptibles d’être attirées par le cadre de vie de qualité que propose la commune, la mise à disposition de moyens de communication perfectionnés et l’ouverture vers une forme de travail audacieuse et innovante. La zone dédiée au coworking propose un espace de travail partagé, une salle de réunion, une aire cafétéria et des sanitaires, mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture. L’espace est également conçu pour pouvoir, le cas échéant, être loué à une entreprise individuelle.

     

    Du point de vue technique, l’ensemble du volume créé fera l’objet d’une isolation des façades et de la toiture, associée à une prise en compte de l’acoustique de la salle.

    L’autre axe d’efficacité énergétique porte sur les installations techniques. L’installation existante au Bar à Thym est vieillissante. Le projet profitera de cette rénovation pour dimensionner et installer un système de chauffage adapté à l’ensemble de l’infrastructure et raccordé au réseau de chaleur en cours de développement dans le centre de Vaux-sur-Sûre, dans le cadre du PCDR. La production de chaleur sera améliorée par le placement d’appareils à haut rendement et de systèmes de ventilation mécanique double flux.

     

    Esquisse de novembre 2014

    Maison de la Ruralité

     

     

    Documentation :

    - Coworking